Pour beaucoup d’étudiants, doctorants, chercheurs, la rédaction d’une thèse ou d’un mémoire passera forcément par la retranscription d’entretiens. Cet article vise à vous révéler les astuces ultimes pour réussir la retranscription d’un entretien pour un mémoire ou une thèse.

Obtenir un enregistrement de l’entretien

C’est le B.A.-BA de la retranscription.
Sans audio, pas de transcription, juste de vagues souvenirs à résumer (sauf si vous êtes expert en sténotypie et avez pris des notes grâce à cette méthode… mais alors, vous n’êtes sans doute plus étudiant !). Pour réussir l’enregistrement de vos interviews, c’est simple, suivez nos sept conseils.
7 conseils pour réussir ses enregistrements

Pour mémoire, le 4ème conseil est d’informer vos interlocuteurs qu’ils seront enregistrés. C’est de la courtoisie mais c’est aussi nécessaire pour les entretiens dits « sensibles » comme les entretiens avec des patients pour les chercheurs en milieu hospitaliers, etc.

Parlez de l’enregistrement et rassurez

Il faut parfois convaincre vos interlocuteurs que l’enregistrement est nécessaire et que vous porterez grand soin à l’utilisation, le stockage voire la destruction de l’audio après utilisation.
Pour les entretiens sensibles, il conviendra d’anonymiser l’enregistrement en transformant toutes les mentions de son nom en « patient » par exemple.

Convenir du mode opératoire en amont de l’enregistrement permet souvent d’aplanir bien des difficultés.

L’enregistrement doit être de qualité

Un audio de bonne qualité est « 5 sur 5 »

Dans le jargon militaire, on parlerait d’un bon audio comme d’un message reçu 5 sur 5. Contrairement à ce que l’on pense, cela ne veut pas dire que, comme à l’école, l’audio atteint une note maximale de 5.
Chacun des deux chiffres dans le 5 sur 5 représente une échelle de valeurs:

  • Le premier fait référence à la force du signal audio.
  • Le second indique la clarté de la communication.

En vous rapprochant d’un signal reçu 5 sur 5 vous vous assurerez que :

  • l’audio a un volume sonore élevé donc que les voix sont claires.
    Un signal audio fort sera obtenu en vous assurant que l’enregistreur, le dictaphone par exemple, est placé à proximité des intervenants ou que vous utilisez des accessoires comme un micro main pour améliorer l’enregistrement.
  • les voix sont intelligibles donc que l’on comprend ce qui est dit.
    C’est important pour réduire la fréquence des « inaudibles », ces passages que même les plus aguerris des rédacteurs ne peuvent comprendre !
    Une clarté du son sera obtenu en minimisant le bruit de fond et/ou en instaurant des règles de dialogues pour éviter que les voix se chevauchent.

La retranscription, c’est quoi au fait ?

La transcription ou retranscription, c’est la conversion d’un texte vocal en un texte écrit.
On distingue plusieurs types de transcription :
  • la transcription sociologique, utilisée pour les entretiens en sciences sociales, vise à retranscrire exactement ce qui est dit, sans modifier ni corriger le langage (« j’sais pas » sera retranscrit tel quel), tout en mentionnant le non verbal (Ex : rires, pause, etc.).
  • la transcription mot à mot met par écrit exactement tout ce qui est dit à l’oral. On y lira les remarques d’ordre général (« ça va, tout le monde m’entend ? »), les mots répétés à l’oral (« Je crois que nous pouvons commencer. Commençons, alors. »). Seules les hésitations (« heu… ») seront omises.
    De plus, les erreurs, l’orthographe et la syntaxe seront améliorées (« j’sais pas » sera transformé en « je ne sais pas »).
  • la retranscription, comme la pratique Ubiqus IO, met par écrit tout ce qui est dit en omettant les remarques d’ordre général, les répétitions inutiles et les erreurs. Le français (orthographe et syntaxe) sera aussi amélioré en cas de fautes (voir un exemple de notre transcription ici).

La transcription automatique, mythe ou réalité

La machine pas encore au top

A l’heure où tout le monde parle d’intelligence artificielle, nos clients étudiants ou chercheurs sont souvent surpris de lire que, à ce jour, il n’existe pas de méthode de transcription automatique fiable à 100%.

Aujourd’hui, la meilleure méthode pour retranscrire un enregistrement reste de le faire « à la main et à l’oreille ». Un rédacteur écoute l’audio et tape simultanément la transcription au clavier. Ce travail de précision et de dextérité va prendre entre 4 et 6 heures par heure d’audio.
Cela ne veut pourtant pas dire qu’aucune méthode n’existe pour faciliter la retranscription : nous listons quelques outils et pistes dans le paragraphe suivant.

Retranscrire un entretien d’une heure prendra entre 4 et 6 heures*.

* A une personne relativement expérimentée. Encore plus de temps pour un débutant.

Les logiciels de transcription

1. Les logiciels de transcription automatique audio en texte

1.1. YouTube

Un aspect relativement méconnu de YouTube est qu’il permet de réaliser le sous-titrage automatique des vidéos.

Tout comme son équivalent en traduction, Google traduction, l’outil de retranscription automatique est décent et rend bien service. Cependant, il ne sera vraiment performant que si la bande son est de très bonne qualité ou si une seule personne parle.
La transcription sera toutefois brute et devra être relue avec attention. Vous n’aurez ainsi aucune ponctuation. Et il faudra veiller aux accords, à l’orthographe des noms propres ou des acronymes.

Utiliser la fonction sous-titres automatiques

Pour obtenir la transcription (via les sous-titres) d’une vidéo, vous pouvez créer un compte « privé » sur YouTube et activer la transcription automatique de la vidéo (dans l’onglet sous-titres). Vous pourrez ensuite amender le premier jet de YouTube et modifier la transcription.

Attention toutefois pour récupérer la transcription. En effet, vous ne pourrez exporter la transcription qu’en des formats sous-titres (extensions .sbv ; .srt ; .vtt). On peut tout de même les ouvrir avec un éditeur de texte. Ces fichiers présentent la particularité de créer des « times codes », ce découpage temporel nécessaire aux sous-titres (qu’il faudra donc enlever pour avoir une transcription finale « propre »).

Exemple de fichier .srt avec les time-codes :

0:00:01.760,0:00:05.719
On va commencer. Eh bien, bonjour.
Alors, je m’appelle Philippe.

0:00:05.719,0:00:07.620
On va passer cette prochaine heure…

1.2. Dragon Naturally Speaking

C’est un logiciel payant de dictée vocale. Le logiciel s’entraîne à reconnaitre une voix, la vôtre… et n’est donc pas capable de retranscrire une conversation ou une réunion. Le seul moyen d’utiliser le logiciel en tant qu’outil de retranscription sera d’utiliser la technique qui consiste à « faire le perroquet ».

Muni d’un casque, il vous faudra répéter au micro pour le logiciel ce que vous entendez dans votre casque. Pour l’avoir testé, ce n’est pas aussi simple que cela en a l’air et ce ne vous empêchera pas de passer encore du temps à relire la prose du logiciel.

1.3. Le logiciel de transcription automatique de Ubiqus IO

Pour les entretiens de qualité supérieure, Ubiqus IO propose le service novateur de Transcription Automatique révisée.

Avantage : la Transcription Automatique Révisée est 30% moins chère qu’une transcription classique !

Grâce aux avancées de nos recherches en intelligence artificielle, Ubiqus IO propose désormais  une solution encore plus abordable de transcription : une transcription automatique réalisé par notre logiciel « maison » ensuite révisée par l’un de nos éditeurs professionnels.

En effet, fidèles à notre promesse de toujours livrer un produit fini à nos clients, nous ne livrons pas de transcription brute (le fruit de notre logiciel de transcription automatique). Ce premier jet sera toujours relu par un éditeur professionnel mais l’utilisation partielle de la machine permettra d’abaisser les coûts… d’environ 30% donc.

Comment savoir si votre entretien est de suffisamment bonne qualité pour bénéficier de la Transcription Automatique Révisée ?
Envoyez-le nous pour analyse via ce formulaire.
Contactez Ubiqus IO

 

2. Les logiciels pour lire un audio et le retranscrire « à la main »

La plupart des logiciels de transcription gratuits ne permettent pas de bénéficier de transcription automatique audio en texte.  En général, on trouvera sous ce terme des logiciels qui permettent la lecture d’un audio et sa saisie simultanée, sans autre aide que d’avoir les deux outils réunis en un seul.

  • Ainsi, à titre d’exemple, nos collègues, professionnels de la rédaction utilisent Express Scribe mais c’est un logiciel payant.
  • Un petit utilitaire malin, gratuit et disponible en ligne est otranscribe. Ce site permet de lire les audio facilement (en modulant la vitesse d’écoute) tout en tapant ce qu’on entend dans un petit éditeur de texte. Simple et facile d’utilisation.

Un autre de nos articles présente Otranscribe dans plus de détails : lire l’article.

Combien de temps pour retranscrire un entretien ?

En n’utilisant qu’un logiciel de lecture de l’audio jumelé à un éditeur comme otranscribe, la retranscription d’une heure d’entretien prendra un minimum de 4 heures de travail à un pro, six heures à un novice, voire le double pour un sujet technique et un enregistrement de piètre qualité.

L’utilisation d’un logiciel de transcription automatique (comme celui qu’Ubiqus IO utilise) permet de réduire ce temps d’un quart ou au mieux d’un tiers si et seulement si l’audio est d’excellente qualité.

Un amateur mettre entre une demi-journée et une journée pour retranscrire une simple heure d’audio !

Vous l’aurez compris, si vous n’êtes pas professionnel de la transcription, vous mettrez entre une demi-journée et une journée pour retranscrire une simple heure d’audio et ceci en fonction de :

  • la qualité de l’audio ;
  • votre vitesse de frappe ;
  • votre compétence en orthographe, syntaxe et grammaire ;
  • votre connaissance du sujet traité (vérification des noms propres, des acronymes, du jargon technique).

Alors, pensez donc si vous avez plusieurs heures d’entretien à retranscrire !

L’intégration des entretiens retranscrits à votre mémoire ou thèse

Une fois la retranscription de vos entretiens réalisée par vous-même ou par un prestataire, il vous faut les inclure dans votre travail de fin d’études. Pour en savoir plus à ce sujet, je vous recommande de lire l’excellent blog de nos amis de Scribbr qui vous éclairera sur ce point comme sur leur service de relecture et correction de votre mémoire.

 

En résumé :

Les Chiffres clés de la retranscription d’un entretien :

6 : le nombre d’heures minimum nécessaires à un non-professionnel pour retranscrire une heure d’audio de bonne qualité ;

20 : le nombre de pages obtenues pour la retranscription d’une heure d’audio ;

95 : le prix (en € HT) d’une heure d’entretien retranscrite par Ubiqus IO avec la Transcription Automatique Révisée.

Alors, êtes-vous décidé à gagner du temps, obtenir un résultat directement exploitable et intégrable à votre mémoire ? Cliquez ici pour votre devis instantané et personnalisé.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *