Cet article vous propose 3 solutions simples pour traduire un document Word du français vers anglais en conservant (autant que possible) la mise en page. Il essaie également de vous donner un éclairage impartial sur les avantages et limites des solutions de traductions automatiques en ligne en vous faisant réagir à plusieurs questions.

Questions_Réponses pour traduire un document Word français en anglais

Faut-il utiliser un traducteur professionnel ou un traducteur automatique en ligne pour traduire un document word du français vers l’anglais ?

Pour choisir la solution de traduction d’un fichier du français vers l’anglais la plus adaptée, il faut se poser les questions suivantes :

  1. À quoi ou à qui est destinée la version anglaise du fichier initialement en français ?
  2. Le document à traduire en anglais est-il confidentiel ?
  3. Do you speak English?
  4. La mise en page du fichier Source dans la langue de Molière est-elle simple ou très élaboré ?
  5. Le texte français du fichier à traduire traite-t-il d’un sujet général ou d’un sujet spécialisé comme la finance, le juridique, le domaine technique, scientifique ?
  6. Dans combien de temps avez-vous besoin de la traduction anglaise du document Word initialement en français ?
  7. De quel budget disposez-vous pour la réalisation de la traduction ?

 

À quoi ou à qui est destinée la version anglaise du fichier initialement en français ?

Votre document traduit est-il destiné à des collègues ou à des clients ?
Votre fichier source en français est-il une chaîne d’e-mails internes peu stratégiques ou, a contrario, un contrat qui engage votre entreprise ?

On distingue ainsi deux types d’usage pour le document traduit :

 1. À des fins de compréhension générale (FIPO, For Information Purposes Only, comme disent les anglo-saxons)

2. À des fins de publication ou dans un contexte stratégique (juridique, financier, marketing)

On le comprend aisément, dans le premier cas, on voudra juste comprendre ce dont traite le document source. On peut accepter quelques petites erreurs de traduction, de grammaire, de ponctuation ou des structures de phrase maladroites. On pourra donc choisir la traduction automatique gratuite, tout en étant conscient qu’elle sera loin d’être parfaite.

Dans le deuxième cas, la traduction engage l’entreprise ou l’institution. Dans ce cas, la traduction devra être exacte. Il faudra faire appel à un professionnel de la traduction.

Utilisation du document traduit Type de traduction possible
Traduction d’un document à des fins de compréhension générale (FIPO, For Information Purposes Only comme disent les anglo-saxons) Traduction automatique possible
Traduction d’un document à des fins de publication ou dans un contexte stratégique (juridique, financier, marketing) Traduction par un traducteur professionnel conseillée

 

Le document à traduire en anglais est-il confidentiel ?

La confidentialité lorsque l'on traduit un document word français en anglais en ligneSi la réponse à cette question est OUI, il faut éviter à tout prix les traducteurs en ligne gratuits.

En effet, même si on ne vous demande pas votre avis, la gratuité du service implique que vous consentez librement à partager vos données sources et le résultat de la traduction. Plutôt que d’écrire « si c’est gratuit, c’est vous le produit », phrase devenue commune qui ce qui n’est pas toujours vraie, écrivons plutôt « si c’est gratuit, c’est sans contrepartie »… dans ce cas de confidentialité.

Aussi, si votre document Word source est confidentiel (comme un contrat, une charte ou une stratégie, par exemple), privilégiez la traduction professionnelle par un traducteur. Donc oui, la confidentialité a un coût, c’est vrai.

 

Do you speak English?

Ubiqus IO in the UK

Yes? But well enough?

La vraie question n’est pas tant de parler la langue dans laquelle le document sera traduit mais plutôt de savoir si vous  maîtrisez suffisamment l’anglais pour assurer la relecture critique de la version traduite en anglais de votre fichier Word initialement en français ?

Contrairement à ce que l’on croit parfois, dans le milieu de la traduction,

un traducteur professionnel traduira toujours vers sa langue maternelle.

Le texte source est donc dans sa deuxième langue. Ainsi un traducteur français vers anglais aura toutes les chances d’être … anglais, australien ou irlandais… pas français.Ubiqus IO traduit vos Word

Pour tous ceux d’entre nous qui ont renseigné « courant » sur la ligne de notre CV détaillant notre niveau d’anglais, nous pourrons sans doute relire la version traduite en anglais par un traducteur automatique en ligne français-anglais et corriger les inexactitudes et imperfections.

Pour ceux qui ne maîtrisent pas l’anglais suffisamment, le match traducteur professionnel contre traducteur machine est plus serré. L’issue dépendra de la réponse aux autres questions posées sur cette page, comme « à quoi va servir la traduction ? ».

Pour une traduction sans enjeux et pour une simple compréhension rapide, un bon traducteur en ligne fera l’affaire.
Oui, mais lequel ? Voyez plus bas pour en savoir plus à ce propos.

Pour une traduction aux enjeux plus cruciaux, il faudra être plus circonspect. Nous conseillons de passer directement par un professionnel plutôt que de passer par la case traduction automatique relue par un ami qui parle bien anglais, nous assure-t-il.  En effet, rien ne garantit que ladite connaissance ait bien les compétences qu’elle prétend avoir, et qui plus est, dans le domaine de spécialisation de votre document source.

On nous demande parfois de faire relire une (mauvaise) traduction machine par l’un de nos linguistes. C’est également un mauvais calcul car il est toujours plus court pour un bon traducteur de repartir du document source, votre original en français, que de perdre du temps à reprendre une mauvaise traduction. Qu’on se le dise.

 

La mise en page du fichier Source dans la langue de Molière est-elle simple ou très élaborée ?

Word simple ou élaboré : traduire le document en anglais à partir du françaisLa plupart des traducteurs automatiques en ligne, comme notre translator sur Ubiqus IO,  propose une version (souvent bridée et limitée) pour traduire un document Word en promettant de conserver la mise en page et les formats du document initial. En fonction du service en ligne que vous utiliserez (voir plus bas), vous verrez que les solutions gratuites partent du document en français dans l’environnement Word mais affichent la traduction en ligne, au format web HTML.

En faisant un copier/coller consciencieux de ce texte dans Word, on peut donc espérer conserver la mise en page… sans garantie. Et cet espoir s’envolera lorsque la mise en page sous Word du fichier source est élaborée.

Seul le passage par un traducteur professionnel permettra de conserver l’intégralité de la mise en page du fichier Word.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas parce que le traducteur va  ouvrir le document français dans Word et traduire mot à mot, à la main, dans cet environnement. En fait, comme tout travailleur spécialisé, un traducteur utilisera un logiciel spécialement conçu pour sa profession. Le programme conservera l’intégralité de la mise en page en mémoire tout en permettant au traducteur pro de réaliser sa traduction dans des conditions optimales. Une fois la traduction terminée, le logiciel produira automatiquement un fichier Word identique à la source, mais traduit en anglais. Magique.

 

Le texte français du fichier à traduire traite-t-il d’un sujet général ou d’un sujet spécialisé comme la finance, le juridique, le domaine technique ou scientifique ?

La spécialisation ou non du document est vraiment au cœur de la décision d’utiliser un traducteur machine en ligne ou la traduction par un professionnel.

En effet, même si vous avez répondu « Yes » à la question « Do you speak English » et que vous parlez couramment anglais, serez-vous aussi à l’aise pour relire un contrat, un document contenant du jargon financier ou des termes médicaux ?
Idem si c’est votre voisin de bureau ou Thibault de la compta qui a proposé de vous aider.Ubiqus IO traduit vos Word

Une fois encore, si l’usage du document traduit en anglais est interne ou juste pour se faire une idée, le recours à la traduction automatique semble être une bonne solution. À première vue.
Encore faut-il que l’intelligence artificielle fournissant la traduction machine soit, elle-même, spécialisée.

Ce n’est pas le cas des solutions que nous vous présentons sur cette page :

Ces traducteurs en ligne, grand public, sont conçus pour répondre à des requêtes généralistes.

Servir le plus grand nombre. Pas travailler sur des domaines trop pointus.

La meilleure démonstration de cette vérité ?
Aucun des moteurs gratuits, à l’exception notable de celui proposé par votre serviteur Ubiqus IO ne vous donne la liberté de choisir le domaine de spécialisation de votre document source.

Pour être spécialisé, un moteur de traduction neuronal aura dû être entraîné avec des données homogènes et traitant principalement des thèmes à traduire comme les domaines juridiques, financiers ou médicaux.

Pour obtenir une traduction de qualité, et même à des fins de compréhension générales, il vaudra mieux passer par une traduction humaine pro quand le document traite d’un domaine technique ou pointu.

 

Dans combien de temps avez-vous besoin de la traduction anglaise du document Word initialement en français ?

Connaissez-vous Mo Selim ?

Il s’est rendu célèbre en publiant de courtes vidéos qui comparent le rendu d’un dessin de Spiderman fait en 10 minutes, puis en 1 minute et enfin… en 10 secondes. Voici la vidéo.

Le résultat est assez édifiant : si l’on veut un bon résultat, il faut se donner le temps.
Les solutions les plus rapides sont souvent les moins parfaites.

Aussi, si vous avez besoin tout de suite maintenant de votre traduction, il n’y aura pas de miracle. Le résultat sera moyen et loin d’être parfait et la seule solution quasi-immédiate sera d’utiliser une page web de traduction automatique du français vers l’anglais.

Comme nous le verrons plus bas, les services en ligne partant d’un fichier source au format Word sont souvent limités en nombre de caractères. Votre document fait plus de 8 000 caractères (soir environ 700 mots, soit juste … 2 pages) ? Il faudra sans doute le tronçonner en différents documents et les passer les uns après les autres dans le traducteur en ligne. Pas formidable en termes de gain de temps.

 

Alors, et si nous revoyions ce délai ? Il est vrai que la traduction de document word par un traducteur expert français-anglais prend du temps. Il faut savoir que, jusqu’à il y a peu, on disait communément qu’un bon traducteur pouvait seulement traduire 2 000 à 2 500 mots (sources) par jour. Cela ne correspond qu’à environ 4 à 5 pages Word relativement denses !

C’est souvent un choc pour les clients de réaliser qu’il faut autant de temps à un traducteur pro pour réaliser son travail !

Avec les progrès des logiciels professionnel d’aide à la traduction, cette capacité en nombre de mots par jour est parfois très sensiblement augmentée. Cependant, comme nous le démontre Mo Selim dans son comparatif ludique, rendre un travail de bonne facture prendra toujours du temps !

 

Alors, si vous disposez de quelques jours, pourquoi ne pas faire confiance à un pro pour la traduction de votre document ?Ubiqus IO traduit vos Word
Oui, mais si le document fait des dizaines de pages et ne disposez que de quelques heures ? La solution sera toujours de travailler avec une agence de prestation de services linguistiques comme Ubiqus IO plutôt qu’avec un freelance unique.

En effet, l’agence de traduction pourra affecter plusieurs traducteurs sur le même document. Alors que si vous n’avez qu’un seul traducteur… Eh bien, il fera ce qu’il pourra.

Les linguistes de l’agence de traduction professionnelle travailleront, quant à eux, simultanément sur le même document, ce qui réduira considérablement les délais.

Cette solution gain de temps peut, une fois encore (merci Mo Selim) avoir un impact négatif sur la qualité de la traduction. L’un des risques est que la version traduite en anglais de votre document Word en français manque de cohérence.
Certains mots répétés dans le document pourront avoir été traduits différemment en fonction du traducteur.

En discutant avec l’agence en ligne comme Ubiqus IO, cet écueil pourra être limité voire évité si vous disposez d’un glossaire ou si vous prenez le temps d’en faire un !
Sur Ubiqus IO par exemple, les délais de réalisation de la traduction sont estimés en ligne et en live par notre calculateur automatique. Cela présente souvent un bon équilibre temps/prix. Toutefois si le délai proposé est trop long, il suffit de nous contacter et d’entamer le dialogue avec nous, sur votre besoin.

En conclusion, des solutions existeront toujours. Mais elles nécessiteront toutes un peu de temps ! À bon entendeur.

 

De quel budget disposez-vous pour la réalisation de la traduction ?

Si le document traduit ne servira qu’à des fins de compréhension générale, votre réponse sera sans doute « rien, niente, nada » ! Votre unique solution sera donc celle de la traduction automatique gratuite que nous présentons plus bas.

En revanche, si la traduction a vocation à être publiée alors le document traduit représentera votre entreprise ou vous-même. Il n’y aura pas de secret : il faudra payer un peu d’argent pour vous assurer d’une traduction de qualité suffisante. Les solutions de traduction de fichier Word en ligne gratuites ne sont pas taillées pour vous.

Je vous sens frissonner et vous entends nous dire :

Combien coûte la traduction professionnelle d’un document word du français vers l’anglais ?

Pour la plupart, les agences professionnelles de traduction appliquent une tarification au mot source et fonction de la spécialisation traitée dans le texte du fichier Word.
Dans le cas de la combinaison du français vers l’anglais qui nous intéresse, les tarifs de la traduction varient de 10 à 20 centimes par mot source.

La différence du prix au mot du français vers l’anglais viendra :

  • du choix de l’agence utilisée ;
  • de la spécialisation traitée dans le document.

Voici une grille indicative des prix de traduction au mot du français vers l’anglais :

Domaine de spécialisation Prix indicatifs relevés sur le marché Prix au mot sur Ubiqus IO
Aucun (domaine généraliste) 0.10 – 0.14€ par mot 0.10€ par mot
Finance 0.12 – 0.18€ par mot 0.12€ par mot
Juridique 0.12 – 0.18€ par mot 0.12€ par mot
Médical et Pharmaceutique 0.13 – 0.20€ par mot 0.13€ par mot
Scientifique 0.12 – 0.20€ par mot 0.13€ par mot

 

À savoir également que si votre document est très court (moins de 200 ou 300 mots), la plupart des agences appliqueront un forfait de prise en charge donc un prix minimum avant que la tarification au mot ne s’enclenche.

Conclusion de notre Questions/Réponses

En conclusion, voici un petit tableau récapitulatif des questions à se poser avant de réaliser la traduction d’un fichier Word français en anglais :

Traduction par un traducteur professionnel Traduction automatique en ligne
Utilisation de la version traduite Le document traduit est utilisé à des fins de publication ou dans un contexte complexe. Le document traduit est utilisé des fins de compréhension générale (FIPO)
Rapidité Un traducteur seul pourra traduire près de 4 à 5 pages par jour mais une agence compétente pourra mettre en place une équipe de linguistes pour respecter un délai client La traduction est pratiquement immédiate mais est souvent limitée en nombre de caractères
Qualité La qualité de la traduction peut dépendre de la qualité de l’agence mais si elle est professionnelle, la qualité sera optimale La qualité de la traduction varie entre bonne et médiocre en fonction du moteur utilisé et de la spécialisation du texte
Mise en page du Word Adaptée à tout type de mise en page, simple ou élaborée Pour les mises en page simples car les  traducteurs automatique transposent le Word en HTML (voir ci-dessous)
Coût

 

La traduction professionnelle français-anglais réalisée pour des entreprises a un prix, certes.

Ubiqus IO facture à partir de 0.10€ du mot source.

Les traducteurs en ligne sont souvent gratuits mais imposent des limites quant au nombre de caractères traduits à la fois

 

Les solutions gratuites de traduction automatique d’un fichier Word du français vers l’anglais

Word simple ou élaboré : traduire le document en anglais à partir du françaisLes solutions gratuites pour traduire un fichier de traitement de texte de l’anglais vers notre langue se valent-elles toutes ?

Les traducteurs de textes automatiques gratuits sont devenus des outils indispensables. Pour la plupart, ils sont de bonne facture pour les traductions généralistes mais pas adaptés aux traductions spécialisées. Nous vous présentons ici deux fonctions peu connues des traducteurs les plus célèbres.

 

La fonction traduction de Microsoft Word

La première solution gratuite et relativement méconnue pour traduire un fichier Word du français vers l’anglais est d’utiliser le logiciel Word lui-même.

Pour traduire un document, il suffit de l’ouvrir sous Word puis de cliquer sur « Révision » dans la barre de menu.
Puis sur le bouton « Traduire » qui vous propose 3 possibilités.

Traduire un document Word français en anglais par la fonction Traduire

On choisira la première option pour laquelle on pourra (si on le souhaite) définir la langue de traduction.
Pour les puristes du genre, seule la traduction vers l’anglais américain est disponible dans la liste.

D’une manière assez surprenant, le résultat de la traduction ne s’affichera pas dans le logiciel. Il demandera la permission d’exporter les données vers le logiciel de traduction en ligne de Windows, Bing Translator. Au passage, Windows en profitera pour lancer son propre navigateur, Internet Explorer pour publier les résultats. Même si ce n’est pas votre navigateur par défaut. C’est coquin !

Résultat Bing pour traduire un document Word français en anglais

La traduction en anglais conservera, tant que faire se peut, la mise en page originale de votre prose, mais aura tout de même été convertie au format HTML.
Vous pourrez toujours rapatrier ce contenu dans un document Word en le copiant /collant (idéalement dans le document de départ pour bien garder la mise en page et les styles par défaut de votre document source).

Dans notre test, seuls les premiers 1500 mots / 8000 caractères de notre texte ont été traduits soit un peu plus que la limite de 5000 caractères normalement appliquée à ce traducteur en ligne.

Bing n’est pas un mauvais traducteur aussi la traduction sera de qualité médiocre à bonne en fonction des sujets abordés.

 

Google traduction

Il n’est sans doute plus besoin de présenter Google Traduction (aussi appelé, même en France, par son appellation anglo-saxonne, Google Translate). Ne vous limitez pas à utiliser l’interface simplifiée qui apparait en résultat de la recherche : « Traduire xx en anglais »

Google traduction

Il est recommandé de cliquer sur « Ouvrir dans Google Traduction » ou de vous rendre directement à l’adresse https://translate.google.fr/ qui permet de traduire un court texte de 5 000 caractères d’une langue vers une autre. Le choix de combinaisons linguistiques est vaste avec près d’une centaine de langues supportées.

Une fonctionnalité méconnue de Google Trad est de, lui aussi, fournir la traduction directe d’un document Word.

La nouvelle interface, disponible depuis quelques mois, est plus claire que la précédente à cet égard.
On voit qu’un onglet « Documents » y figure très clairement et permet de faire l’upload d’un document Word.

Traduire un document Word français en anglais avec Google

En sélectionnant la bonne combinaison linguistique Français vers Anglais, le moteur de traduction automatique vous fournira également le résultat de la traduction en anglais en ligne via une page web du type : https://translate.googleusercontent.com/translate_f

Une fois encore, tout comme pour Bing, le résultat n’est donc pas un fichier Word à proprement parler. Le résultat en ligne conserve les grandes lignes de la mise en page tout en l’ayant, quand même, convertie au format web HTML.

Un savant copier/coller du contenu de la page résultat dans votre Word permettra de s’approcher grandement de la source tout en ajoutant quelques imperfections à corriger.

 

Bonne nouvelle, le passage par ce nouvel onglet et l’import d’un fichier Word semble lever la limite de 5000 caractères. Dans notre test, les 30 000 caractères de notre document Word source ont été traduits intégralement.

Et que dire de la traduction justement ?

La traduction est l’habituelle bonne facture du résultat de Google qui dépend grandement du type de sujet traité.

Voir la réponse aux questions précédentes pour les contre-indications.

Note : le même type de service est disponible avec un autre excellent traducteur en ligne, DeepL (en cliquant sur le lien « Traduire un document »).

A noter également que certains sites, comme onlinedoctranslator.com, utilisent la traduction de Google pour restituer un document Word en conservant la mise en page du doc Word. Attention, ce site (gratuit) est envahi de publicités qui rendent la navigation pénible.

 

La solution de traduction professionnelle d’un document Word du français vers l’anglais proposée par Ubiqus IO

Face à ces deux mastodontes de la traduction généraliste en ligne,Ubiqus IO traduit vos Word

notre application web de traduction, Ubiqus IO, propose un service de traduction professionnelle réalisée par des traducteurs diplômés.

Par rapport aux deux services en ligne, Ubiqus IO n’est pas instantané. Mais comme c’est un service totalement en ligne, vous pouvez réaliser un devis en téléchargeant le fichier Word source puis lancer votre commande à toute heure du jour ou de la nuit. Un souci en moins à gérer !

Professionnel, Ubiqus IO prendra donc un peu de temps pour réaliser la traduction français-anglais. Le délai estimé de livraison du document vous est proposé automatiquement par le site au moment du dépôt (confidentiel) du document. S’il ne vous convient pas, vous avez la possibilité de nous contacter afin que nous voyions ensemble ce qu’il est possible de faire pour vous.

Traduire un document Word du français vers l'anglais avec Ubiqus IO

Comme précisé plus haut, oui, votre fichier Word reste confidentiel, même en l’ayant déposé anonyment sur notre site. Il est archivé sur les serveurs sécurisés du Groupe Ubiqus.

Le service fourni sur Ubiqus IO sera de meilleure qualité que Bing ou Google … donc ne sera pas gratuit.

Toutefois, notre site propose l’un des meilleurs tarifs du marché.

Autre avantage, Ubiqus IO vous fournira un document Word vraiment identique à la source fournie, sans aucun copier/coller à réaliser vous-même.
Le résultat de la traduction ne devrait donc vous demander aucun travail de réécriture. Nul besoin de parler anglais mais si c’est le cas, vous n’aurez pas à vous creuser la tête pour comprendre les traductions erronées ou alambiquées des traducteurs automatiques.

Nos commentaires clients parlent d’eux-mêmes :


Et enfin et surtout,

Ubiqus IO est la solution à privilégier lorsque votre document source traite d’un sujet qui n’est pas généraliste.

Aucun traducteur en ligne non spécialisé ne pourra fournir un résultat de qualité pour des documents traitant de l’un des thèmes figurant dans notre liste de spécialisation : finance, juridique, marketing, médical ou pharmaceutique, Scientifique ou technique.

 

Aussi, pourquoi ne pas réaliser maintenant un devis en ligne sur Ubiqus IO pour la traduction de votre document Word du français vers l’anglais ? Cela ne vous prendra quelques secondes puisque le devis est immédiat et ne réclame pas que vous créiez un compte (pas d’e-mail à fournir).

 

 

La rédaction de Ubiqus IO vous remercie de votre attention.
Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager.
Vous pouvez aussi nous laisser un commentaire. Merci.

 

 

Catégories : ConseilsInfosTraduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *